Réussir: Jean Béliveau

Premier d’une série de billets sur la réussite inspirés du bouquin:

« Réussir: aller au bout de ses rêves »

(les profits du livre seront remis aux organismes suivants venant en aide aux jeunes)

À partir d’extraits du livre, je vous offrirez des réflexions sur mon expérience…

Premier Chapitre: Monsieur Jean Béliveau

Le talent sans le travail c’est juste un avantage naturel inexploité

Je parle souvent dans mes écrits et mes conférences de l’importance d’exploiter ses forces pour réussir. Pour moi force=talent + du savoir-faire + des connaissances

D’abord, quelqu’un qui dort sur son talent ne fera pas l’effort d’améliorer ses connaissances. Est-ce votre cas ? Vous êtes vous déjà dit en regardant le contenu d’un séminaire dans votre domaine « Ah, je connais ça! » Savez-vous que ces mots peuvent vous empêcher d’aller chercher la « petite différence »,  le 1% qui vous distingue du lot ?

Quelqu’un qui dort sur son talent ne développera pas un savoir-faire particulier. André Agassi a fait du retour de service au tennis une arme dangereuse. Bien sur que le talent était là, mais les heures et les milliers de balles à retourner avec Nick Bolliteri ont certainement transformé ce talent en force redoutable. Et vous, avez-vous chercher à améliorer votre façon de faire avec votre talent naturel ?

Quelqu’un qui dort sur son talent ne se prépare pas! Moi-même je suis coupable de ça. J’ai une grande facilité à parler en public mais cela m’a souvent joué des tours. À trop me fier à mon talent il y a des fois où mes « clients » n’ont pas eu droit à « tout » ce que je suis en mesure de leur donner…Combien de contrats ai-je perdus parce que je ne me suis pas préparé assez ? C’est la différence entre livrer la marchandise (satisfaction) et en donner PLUS que le client s’attend! Le fameux « deliver more »…(WOW)

Fais ton possible dans tout

Je crois aussi que le sens de l’effort laisse à désirer aujourd’hui. Le résultat est très valorisé à l’École mais pas assez l’effort, enfin, c’est mon opinion… Apprendre l’effort est primordial. J’avais beaucoup de talent pour l’école, mais quand celle-ci a commencer à me demander du travail, je ne savais pas comment ! Quand mes efforts n’ont pas portés fruits, je me suis découragé et j’ai lâché l’école pendant plusieurs années. Avoir appris l’effort, avoir appris à être fier de moi, même si le résultat n’est pas au rendez-vous, aurait changé la donne. Et vous, êtes-vous capable de faire un effort même si le résultat n’est pas à la hauteur de vos attentes ou de votre réputation ?

Pourquoi pas moi ?

Quelle leçon ! En effet, nous sommes tous un peu nombrilistes. Les tuiles de la vie qui nous tombent dessus et qui nous stoppent dans notre ascension vers les sommets que l’on se fixe nous font jouer les victimes. Jouez-vous la victime ? Nous sommes honnêtes, on prends soin de nous et puis PAF!.. Pourtant, nous ne sommes à l’abri que de peu de choses…Et si moi il faut que je passe par là ? Et vous, seriez-vous capable de dire « pourquoi pas… moi ?  »  devant l’adversité ?

Merci Monsieur Béliveau, de bien  belles leçons de vie à retenir!

——————————

p.s. Si vous aimeriez gagner une copie de ce bouquin, partagez avec nous votre vision du succès ici ou sur ma page Facebook à www.facebook.com/PageStartupcoach. Je ferai un gagnant ici et un sur FB à la fin de mai.