Entrepreneurship et décrochage

Coins and plant, isolated on white backgroundJe ne crois pas que l’entrepreneurship soit un remède au décrochage scolaire mais plutôt un remède au décrochage social des décrocheurs scolaires…

Ceci étant dit, voici mes idées là-dessus.

Dans un article paru dans la revue Nature en novembre 2008 sur le « cerveau Innovant » , on y discute des différences dans la prise de décisions entre cadres supérieurs et entrepreneurs. J’ai commenté cet article dans un billet sur mon blog anglophone.

Ce qui est à retenir c’est l’impulsivité contrôlée des entrepreneurs combinée à leur flexibilité cognitive qui  les distingue au plan décisionnel. Il faut donc encourager les jeunes à continuer à être impulsif mais à choisir les moments ainsi qu’à maintenir et développer leur imagination « créatrice ». Dans les 2 cas il faut faire travailler le cerveau droit….

Les chercheurs recommandent d’ailleurs d’enseigner tôt dans les écoles, la « tolérance » au risque, autant dans le comportement que dans  la personnalité. Que peut-on mettre en place pour favoriser cela ?

Sachant que la perception du risque à un effet inhibiteur sur le comportement, apprendre à « recadrer » le risque ne peut qu’avoir un impact positif sur le démarrage. Mon expérience de coach auprès d’entrepreneurs m’a permis de comprendre qu’un concept clé derrière le recadrage tourne autour de la notion de  » Qu’es-tu prêt à perdre » ? Perdre au plan financier, au plan social, au plan de la carrière et au plan psychologique. La réponse est toujours surprenante. Une fois que l’entrepreneur a intégré cette notion de « perte », les décisions (y compris celle de se lancer) sont plus faciles et donc plus rapides.

Sur une note moins scientifique, j’aime bien expliquer lors de mes conférences dans les CEGEP qu’il faut entretenir sa « graine » d’entrepreneur pour la faire germer.  (concept développé par mon collègue Claude Ananou des HEC).

Il faut accepter de développer:
Le nerf du risque
Le muscle de la créativité
Le sens de la curiosité

Qu’est-ce que les Écoles font là-dessus ?

J’ai bien hâte de voir ce qui va ressortir de ce colloque!