Des précisions sur l’article du Journal de Montréal

Première précision importante:

Je n’étais pas administrateur de la CDEC de CDN-NDG mais bien président du comité d’octroi du Fli et du Solide pendant 2 ans et administrateur pour 3 autres. Ceci dit je maintiens mon point de vue sur les 2 rapports cités dans l’article.

Je maintiens que de par son « volet » communautaire, ces organismes prennent souvent des risques avec les entrepreneurs que l’on soutient, qui à mon avis, sont voués à l’échec. Par contre, c’est dans la philosophie de donner une chance et dans le mandat de sensibilisation à l’entrepreneurship

L’utilisation du mot catastrophique est sans doute un peu fort (et je ne me souviens pas de l’avoir utilisé) mais je me rappelle de la réaction dans la salle lors de la présentation du sondage fait auprès de 15 000 entrepreneurs fait par Léger Marketing pour le compte de la Fondation de l’entrepreneurship l’an dernier. L’effet était une vrai douche froide. Maintenant, les résultats provinciaux sont-ils représentatifs des résultats de Montréal ? C’est un pas que je n’ai pas oser faire.

Quant à l’industrie de l’entrepreneuriat, je continue à croire qu’elle existe! Déjà au début des années 2000 certains entrepreneurs dénonçaient les montants d’argent mis dans le système de support plutôt que dans les coffres des « vrais » créateurs d’emploi.

Chacun pige dans la sacoche comme il peut…